Partenariat RUE

Notre partenariat avec l’association RUE

Notre partenariat avec l'association RUE

Amalric Veret, dirigeant des Laboratoires Pronutri

« Nos laboratoires sont spécialisés en recherche et développement de compléments alimentaires basés sur un savoir-faire en maîtrise de l’information moléculaire. Nos travaux sont axés sur la formulation et l’assemblage spécifique d’actifs selon une méthode propriétaire. Nous sommes présents en France et à l’international depuis plus de 20 ans. »

Un partenariat Laboratoire-Entreprise au service de l’innovation

Un partenariat Laboratoire-Entreprise au service de l’innovation

« Nous étions à l’écoute, depuis plusieurs années, de possibilités de nous adosser à un laboratoire capable de coopérer sur des développements de pointe. Nous avons contacté plusieurs comptoirs professionnels, y compris l’UPE06 et, par l’intermédiaire de cette dernière, nous avons pris connaissances du dispositif RUE (dispositif porté par l’association Recherche et Avenir). RUE nous a permis de mettre en lumière un ensemble de projets de développement que nous souhaitions engagés. Parmi les différentes pistes évoquées, les acteurs du dispositif sont revenus vers nous avec des contacts pertinents, issus d’organisme public. »

Laurent Counillon, professeur de biochimie et de biologie moléculaire à l’Université de Nice Sophia Antipolis est responsable d’une équipe de recherche dans le laboratoire de physio-médecine moléculaire. Il s’agit d’un laboratoire mixte entre le CNRS et l’université, qui est situé à la faculté de médecine de Nice.

« Je souhaitais poursuivre un projet que nous avions initié sur les effets secondaires du cysplatine, un agent anti-cancéreux pour lequel nous avions obtenus des résultats qui nous paraissait originaux à l’époque. Ce projet avait donné des résultats intéressants, en premier lieu sur le plan académique mais qui nous faisait aussi penser à des applications potentielles plus importante. Le problème que nous avions, c’est que n’avions ni la disponibilité, ni les connexions pour trouver une entreprise intéressée par ces applications potentielles. Contacté dans le cadre du dispositif RUE, j’ai pu envisager d’engager des nouvelles recherches sur ce projet. »

Amalric Veret : “L’intérêt du dispositif est celui d’identifier directement donc plus efficacement, les partenaires potentiels partageant la même vision de développement. De ce fait, nous avons rencontré le professeur Counillon. Nos interlocuteurs RUE ont ensuite piloter les différentes réunions de travail, qui nous ont permis de démarrer un processus.

Les équipes RUE m’ont également accompagné dans les démarches administratives. Nous avons mis en place une bourse CIFR avec l’embauche d’une doctorante. Ce doctorant a pour mission de consolider les travaux de recherches du professeur Counillon dans un domaine très pointu et d’assurer la validation et l’ajustement de nos formules dans ce même domaine.
Nous avons trouvé dans ce partenariat la mise en commun de ressources, qui nous permettra de valoriser nos travaux de façon plus accéléré. Le cadre apporté par le dispositif a également été un vecteur d’accélération dans la mise en musique du monde académique et du monde économique.”

Pour voir la vidéo dans son intégralité, cliquez ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page